Les poinçons d'orfèvrerie française

Voici les principaux poinçons d'orfèvrerie française permettant de situer l'époque de fabrication del'argenterie produite à partir du XIIIème siècle. L'argenterie ancienne ne sera traitée que sur la fabrication réalisée sur Paris. Vous pourrez néanmoins trouver en bas de page unaperçu des poinçons apposés sur l'argenteriefabriquée en Province

Les poinçons de 1798 à nos jours

LE POINÇON DE LA GARANTIE.

Il garantit le paiement de l'impôt sur les métauxprécieux, perpétuant ainsi les anciens poinçons decharge et de décharge de l'Ancien Régime.

A Paris, les poinçons diffèrent pour l'or etl'argent, et selon que la pièce est de grosse, moyenne ou petitegarantie. Afin d'éviter les fraudes, les poinçons degarantie furent renouvelés en 1809 et en 1819.

Les poinçons de titre et de garantie adoptés en 1838 sont encore en usage de nos jours.

LES POINÇONS DE TITRE.

Il est destiné à garantir l'exactitude du titreexigé par le règlement (teneur en argent dumétal). Ce dernier prévoit 2 titres pour l'argent :chiffre 1 ou 2 dans le poinçon.

Afin de remédier aux fraudes de faux poinçons,l'Administration des monnaies est amenée à instaurer denouveaux poinçons de titre en 1819 et enfin en 1838.

1er titre argent : 950 millièmes de métal fin.2ème titre argent: 800 millièmes de métal fin.

1er coq 

PARIS

PROVINCE

1er titre argent
1798-1809

Paris 1er titre

Province 1er titre

2ème titre argent
1798-1809

Paris 2ème titre

Province 2ème titre

 

 2ème coq

 PARIS

 PROVINCE

1er titre argent
1809-1819

2ème Coq 1er titre Paris2ème Coq 1er titre Province 

 2ème Coq 2ème titre Paris

2ème titre argent
1809 à 1819

 2ème Coq 2ème titre Province

 ?

 

VIEILLARD

PARIS

PROVINCE

1er titre argent
1819-1838

Vieillard 1er titre Paris

Vieillard 1er titre Province

2ème titre argent
1819-1838

Vieillard 2ème titre Paris

Vieillard 2ème titre Province

 

MINERVE

PARIS ET PROVINCE

1er titre argent
1838 à nos jours

Minerve 1er titre

2ème titre argent
1838 à nos jours

 Minerve 2ème titre


LE XVIIIème SIECLE

PARIS DE 1698 à 1789

POINÇONS DE LA MARQUE : fermiers généraux

POINÇONS DE CHARGE: lettre A pour Paris

Ce poinçon est insculpé par le bureau des fermiers desdroits du Roi (officiers d'Etat) sur la pièced'orfèvrerie en cours de fabrication. L'orfèvre s'engageà rapporter l'objet une fois fini pour s'acquitter del'impôt d'Etat sur les métaux précieux.

Poinçons de décharge: il prouve que l'orfèvres'est acquitté de l'impôt sur les métauxprécieux.

POINÇON DE JURANDE OU DE MAISON COMMUNE

La lettre date ou de jurande: permet de retrouver la date exacte defabrication de l'ouvrage. Chaque année correspond à unelettre de l'alphabet. Ce poinçon, qui garantit le titre dumétal, est apposé par le bureau des orfèvres de laville, appelé Maison Commun.

La couronne qui surmonte ce poinçon est ouvertecontrairement à celle du poinçon de la marque qui elleest fermée La communauté d'orfèvres la plusimportante se trouve sur Paris.

 

Voici un tableau récapitulatif de Paris entre 1698 et 1798


DATE

Noms des fermiers généraux

Poinçons de charge

Lettre date ou Jurande

DATE

Noms des fermiers généraux

Poinçons de charge

lettre date ou jurande

avril
1698

Pierre Perrine

à compléter

E 1698

F 1699

G 1700

H 1701

I 1702

octobre
1703

Etienne Baligny

à compléter

J 1703

L 1704

M 1705

N 1706

O 1707

octobre
1708

Florent Sollier

à compléter

P 1708

Q 1709

R 1710

S 1711

T 1712

V 1713

X 1714

octobre
1715

Paul Manis

à compléter

Y 1715

Z 1716

octobre
1717

Etienne de Bouges,
Charles Yvon,
Armand Pilavoine,
Charles Cordier

à compléter

A 1717

B 1718

C 1719

D 1720

E 1721

février
1722

Charles Cordier

à compléter

F 1722

G 1723

H 1724

I 1725

décembre
1726

Jacques Cottin,
Louis Gervais

à compléter

K 1726

L 1727

M 1728

O 1729

P 1730

Q 1731

octobre
1732

Hubert Louvet

à compléter

R 1732

S 1733

T 1734

V 1735

X 1736

octobre
1738

Louis Robin 

à compléter

Y 1738

Z 1739

A 1740

B 1742

C 1743

octobre
1744

Antoine Les-Chaudel

à compléter

D 1744

E 1745

F 1746

G 1747

H 1748

I 1749

octobre
1750

 Julien Berthe

à compléter

K 1750

L 1752

M 1752

N 1753

O 1754

P 1755

octobre
1756

Eloy Brichard

à compléter

Q 1756

R 1757

S 1758

T 1759

V 1760

X 1761

octobre
1762

Jean-Jacques Pévost

à compléter

Y 1762

Z 1763

A 1764

B 1765

C 1766

D 1767

octobre
1768

Julien Alaterre

à compléter

E 1768

F 1769

G 1770

H 1771

I 1772

K 1773

novembre
1774

Jean Baptiste Fouache,
Dominique Compant

à compléter

L 1774

M 1775

N 1776

O 1777

P 1778

Q 1779

juillet
1780

Henri Clavel

à compléter

R 1780

S 1781

août
1782

Henri Clavel

à compléter

T 1782

U 1783

P 1784

P 1785

P 1786

P 1787

P 1788

février
1789

Jean -François Calandrin

à compléter

P 1789

 


LA PROVINCE DE 1698 à 1789

POINÇON DE JURANDE OU DE MAISON COMMUNE : garantit le titre du métal précieux.

Poinçon de reconnaissance lettre ou symbole permettantd'identifier la ville où a été fabriquée lapièce poinçons de jurande ou maison commune : il changeà chaque élection de garde de la communauté. Ilcontient une lettre ou un symbole de la ville d'origine.

Lettre date: si dans le poinçon de MaîtreOrfèvre apparaît le symbole de la ville, le poinçonde jurande sera généralement représenté parune lettre de l'alphabet identifiant le nom du garde de lacommunauté en exercice et donc l'année de fabrication dela pièce.

POINÇON DE LA MARQUE : fermiers généraux. Poinçons surmontés d'une couronne fermée.

POINÇON DE CHARGE ET DE DECHARGE : Attestent le paiement desdroits sur les métaux précieux.de chaque juridiction.Permet également d'identifier la provenance de la pièce.

POINÇONS DE CHARGE


A

PARIS

M

TOULOUSE

Z

GRENOBLE

B

ROUEN

N

MONTPELLIER

&

AIX

C

CAEN

O

RIOM

AA

METZ

D

LYON

P

DIJON

BB

STRASBOURG

E

TOURS

Q

PERPIGNAN

CC

BESANÇON

F

ANGERS

 R

ORLEANS

W

LILLE

G

POITIERS

S

REIMS

 9

RENNES

H

LA ROCHELLE

T

NANTES

Vache couronnée

PAU

I

LIMOGES

X

AMIENS

V

TROYES

K

BORDEAUX

Y

BOURGES

 

 

AB

BAYONNE

Z

GRENOBLE

 

 

 

à compléter

PLANCHE DES POINÇONS DE LA RÉGIE DE LA MARQUE ENTRE 1775 ET 1881 SOUS LA REGIE DE J.B.FOUACHE

 

Retour